Action sociale

Soutient aux élèves des pensionnats et orphelinats de l’état Karenni.

Créé en 2017 par Village Karenni, le pensionnat de Shadaw est fondamental pour le retour des Karenni sur leurs terres. Il permet en effet aux familles, qui ont quitté les camps de réfugiés pour venir reconstruire leurs villages dans la jungle, d’y héberger et scolariser leurs enfants. 

Les pensionnats soutenus par Village Karenni sont aussi des sanctuaire pour les orphelins de cette région qui peuvent ainsi rester à l’abri des narco-traficants ou des militaires birmans, susceptibles de les enrôler de force comme enfant-soldats ou porteurs

Entreprenariat social

La savonnerie pour les femmes karenni : créée en 2019, cette fabrique de savons naturel permet à des mères de familles karenni d’apprendre un métier et obtenir un salaire. Les horaires sont aménagés afin qu’elles puissent dégager du temps pour leurs familles, et une caisse de solidarité permet de couvrir les frais médicaux.
Les savons sont fabriqués à partir de produits naturels de la régions, mettant ainsi en valeur le travail des agriculteurs locaux en proposant un produit de haute qualité sur le marché birman et international. Une partie des bénéfices sont reversés à un orphelinat géré par des sœurs de l’Eglise catholique.

Formations

professionnelles

Village Karenni met régulièrement en place des stage de formations professionnelles (soudure, gestion de projet, cuisine, etc.) qui permettent aux stagiaire de trouver du travail ou de bâtir leur propre petite entreprise.

aide aux territoires isoles

Accès à l’eau

Les principaux problèmes médicaux en Birmanie sont liés à l’eau : accès à l’eau, stockage, traitement, etc.

La construction de réservoires pour les villages isolés dans les montagnes de l’état Karenni est un vrai défi logistique et transforme la vie de milliers de familles.

59674654_2278019002262691_5596542441969680384_n

Protection de l’environnement

Sensibilisation aux problématiques environementales, lutte contre le braconnage, mise en valeur de la faune et de l’habitat sauvage en coopération avec les communautés traditionnelles.

Sensibilisation aux risques des mines-antipersonnel.

En 2018 en Birmanie, un groupe d’étude sur le danger des mines enregistrait plus de 278 victimes civiles de mines explosive, le double par rapport à 2015.

La Birmanie est l’unique pays au monde dont le gouvernement produit et installe des mines antipersonnel.​

Avec plus de 3 700 victimes entre 1999 et 2014, la Birmanie est le troisième pays au monde pour les victimes de mines antipersonnel, derrière la Colombie et l’Afghanistan.

Venez en aide au peuple Karenni, faites un don.